02/06/22

La Journée de l’Eco-Bâtiment prend ses quartiers en Auvergne : les intervenants vous donnent le programme !

La Journée de l’Eco-Bâtiment vous réserve un tour d’horizon régional et local des solutions et réalisations concrètes liées à l’écoconstruction. Voici le programme de cette journée rythmée par la découverte d’une sélection d’opérations réussies.

10h – Ouverture de la Journée de l’Eco-Bâtiment

Accueil des visiteurs et ouverture de l’espace exposants.

Une vingtaine d’exposants seront présents pour échanger avec vous sur vos projets, vos objectifs et vos ambitions ! Le coup d’envoi sera donné par Frédéric Bonnichon, Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, délégué à l’environnement et à l’écologie positive.

 

10h30 – Opération réussie : Transformation d’un puits en système de chauffage par géothermie
#Concevoir

Intervenants : Gaël Malacher, directeur habitat assemblia ; Dominique Juban, Chargé d’opérations, assemblia ; Philippe Thuillier, architecte MTA architecte

Un puits transformé en système de chauffage ? C’est le tour de force réussi par assemblia. La société d’économie mixte conçue comme une véritable fabrique urbaine présentera sa stratégie et sa gestion de son parc immobilier, en revenant sur l’opération réussie du Hameau des Fontenilles au Cendre (63). Aujourd’hui, ce sont 16 logements qui bénéficient d’un système de chauffage par géothermie grâce à l’exploitation d’un ancien puits qui irriguait, par le passé, les cultures environnantes. A la clé pour assemblia et ses locataires, des économies d’énergie mais aussi une valorisation des ressources locales, la production d’une énergie renouvelable et une réduction des émissions carbone.

Gaël Malacher :

« Nous présenterons cette opération de construction de logements sociaux qui est pour assemblia singulière à bien des égards. Et c’est sur le mode de chauffage que nous insisterons. Il s’agit effectivement d’un système de pompe à chaleur géothermique sur nappe d’eau. Les calories sont prélevées dans une cuve d’eau enterrée dont le remplissage se fait naturellement par une source souterraine. Mais ce n’est pas tout. L’histoire de ce site et de ce projet sont eux aussi étonnants : cette cuve enterrée était présente sur place depuis plusieurs décennies et avait initialement été conçue pour servir de puits d’irrigation des cultures environnantes !

La période froide est achevée et nous avons un demi hiver de données, les performances s’annoncent très bonnes. Une baisse de 40% des émissions de CO2 est attendue par rapport à un système de chaudière individuelle. Efficacité énergétique et l’usage d’énergie renouvelable, l’adaptabilité et le recyclage d’éléments préexistants, voilà des problématiques que rencontrent quotidiennement les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’oeuvre et auxquelles nous tâcherons de répondre. Pour ce faire, je serai accompagné lors de la présentation du chargé d’opération assemblia Dominique Juban et de l’architecte Philippe Thuilier. Avec tous les détails d’une conception de résidence réussie !»

 

11h15 – Opération réussie : Conception bioclimatique pour un bâtiment passif et bas carbone
#Concevoir

Intervenants : Jean-Claude Guy, bénévole Habitat et Humanisme Auvergne ; Christian Roul, Architecte FR Architectes ; Serge-Henri Gourbe, ingénieur bois Sylva Conseil ; Cédric Besson, ingénieur thermicien Algotherm

Concevoir des opérations permettant d’agir pour la transition énergétique et environnementale, c’est la direction que s’est donnée l’association Habitat et Humanisme pour une meilleure gestion de son parc immobilier. La pension de famille Le Galoubet à Clermont-Ferrand est le parfait exemple de cette stratégie payante. Ce programme ambitieux, présenté à l’occasion de la Journée de l’Eco-Bâtiment, allie performance énergétique et environnementale : conception bioclimatique, bâtiment passif et bas carbone, matériaux biosourcés, énergie renouvelable.

Jean-Claude Guy :
« La stratégie immobilière d’Habitat et Humanisme Auvergne est d’agir pour la transition énergétique et environnementale. Celle-ci doit permettre de réduire les charges de chauffage des locataires, de disposer, à terme, d’un parc immobilier de qualité ayant une valeur patrimoniale anticipant l’évolution du coût de l’énergie, et d’accompagner les « propriétaires solidaires » dans leurs démarches de rénovation énergétique.

Concrètement, en termes d’exigences énergétiques, Habitat et Humanisme Auvergne a pour objectif  un niveau passif ou classe A en construction neuve, et un niveau classe A ou B selon les contraintes technico-économiques des opérations en rénovation. Nos programmes s’inscrivent dans les exigences les plus élevées de la RE 2020 : bâtiments bas carbone, matériaux biosourcés et d’origine locale, énergie renouvelable, etc.

La pension de famille Le Galoubet que nous allons présenter lors de cette Journée de l’Eco-Bâtiment répond parfaitement à l’ensemble de ces objectifs. Elle est une référence reproductible en technologie de construction et en conception énergétique. »

 

12h – Opération réussie : Intégration du bois local et durable dans les constructions
#Concevoir

Intervenant : Jean-Pierre Mathé, prescripteur bois-construction Fibois Auvergne-Rhône-Alpes ; Clément Blasco, coordinateur certification Bois des Territoires du Massif Central ; Mélanie Decherf, chargée de mission Union Régionale des Communes Forestières Auvergne-Rhône-Alpes

La construction bois à l’honneur ! On démarre par un tour d’horizon sur les bois certifiés en Auvergne-Rhône-Alpes, suivi par plusieurs opérations mettant en œuvre du bois local et certifié Bois des Territoires du Massif central (BTMC) dans le Puy-de-Dôme. Leur objectif est clair : s’appuyer sur des ressources locales et biosourcées permettant d’impacter positivement l’économie et l’environnement. Trois opérations particulièrement éclairantes doivent être décryptées : le centre culturel et sportif de Puy-Guillaume, le groupe scolaire de Billom et le groupe scolaire de Maringues.

 

Clément Blasco :

« Notre intervention portera sur la mise en lumière de bâtiments publics qui ont fait la part belle au bois local. Une exposition photographique illustrera nos propos en présentant les ouvrages et l’envers du décor, de la forêt d’origine à la pose sur chantier. A travers deux exemples réussis, nous démontrerons qu’il est possible de construire des bâtiments modernes, performants et accueillants grâce à l’engagement de toute une filière locale.

Selon nous, les concepteurs de bâtiments publics qui souhaitent valoriser la ressource locale doivent avant tout respecter les 3 grands principes de la commande publique : liberté d’accès à la commande publique, égalité de traitement des candidats, transparence des procédures. Le constat aujourd’hui c’est que la majorité des bâtiments publics sont construits avec des bois d’importation. Grâce à notre marque de certification garantissant une traçabilité à 100% des bois de la forêt jusqu’au bâtiment, nous répondons à cette problématique pour inverser la vapeur. En effet, la certification est inscriptible légalement dans les marchés. Elle permet ainsi la valorisation de la ressource locale en bois, issus de forêts du Massif central gérées durablement et le développement des savoir-faire locaux. »

 

14h – Opération réussie : Stratégie de gestion du parc d’exploitation du Crédit Agricole
#Réhabiliter

Intervenants : Marc Dissard, directeur du développement et process immobilier Crédit Agricole ; Cyril Bourmeyster – Architecte associé, Cabinet d’Architecture Groupe SOHO

Le Crédit Agricole Centre France accompagne quotidiennement les transitions majeures et agit sur l’ensemble des thématiques qui structurent les villes durables de demain : immobilier, énergie renouvelable, mobilité. L’exemple de la réhabilitation du siège social du Crédit Agricole, quartier des Salins, devrait faire réagir le public réuni à l’Hôtel de Région de Clermont. Cette réhabilitation répond complètement aux objectifs de transition visés par la banque.

Marc Dissard :

« Implanté sur cinq départements, l’Allier, le Cantal, la Corrèze, la Creuse et le Puy-de-Dôme, le Crédit Agricole Centre France a mis en place une organisation dédiée pour assurer le fonctionnement opérationnel au quotidien et maintenir un service quotidien et de proximité. Une cartographie technique des agences et un plan d’action qui repose sur des actions préventives et curatives. 

Déjà depuis de nombreuses années, le Crédit Agricole Centre France a engagé une véritable dynamique pour relever les enjeux de la transition énergétique qui est déclinée tant sur les cinq sites administratifs que les 230 agences. 

L’ensemble des aménagements intérieurs sont en cours d’évolution et sont repensés pour devenir des espaces de travail modernes, évolutifs, et pour favoriser le bien-être au travail et développer le travail collaboratif. »

 

14h45 – Flash info : Centre de ressources petit tertiaire public
#Financer #Gérer

Intervenant : Laurent Chanussot, responsable efficacité énergétique Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement

Ça bouge en Auvergne ! Lors de cette première Journée de l’Eco-Bâtiment de Clermont-Ferrand, coup de projecteur sur un jeune organisme plein de ressources ! C’est le Centre de Ressources rénovation petit tertiaire public. Ce qu’on ne peut pas faire tout seul, on peut sans doute le faire à plusieurs ! Le Centre de Ressources permet, dans une logique de mutualisation, de faire face à de nombreuses problématiques en matière de gestion et de financement : grouper les projets, organiser le sourcing, organiser des rendez-vous BtoB.

 

Laurent Chanussot :

« L’intervention commencera par une présentation du Centre de Ressources de la Rénovation énergétique des bâtiments publics soutenu par l’ADEME et la Région, et des informations, outils, ressources qu’il met à disposition afin de soutenir et d’amplifier les dynamiques locales.

Nous présenterons aussi les dynamiques spécifiques et les acteurs locaux intervenant aux côtés des communes notamment en Auvergne.

La demande des collectivités pour la rénovation énergétique de leurs bâtiments augmente significativement ces derniers mois. Outre la réduction des consommations pour des raisons économiques, environnementales et d’indépendance énergétique, l’enjeu est aussi de générer de l’activité pour les entreprises locales. Ce dernier point sera évidemment ouvert au débat. Il interroge en effet la capacité des entreprises à répondre aux marchés dans un contexte actuel tendu.

 

17h – Clôture de la Journée de l’Eco-Bâtiment 

La Journée de l’Eco-Bâtiment de Clermont-Ferrand a pour objectif de s’imposer comme un rendez-vous incontournable de la filière en Auvergne.

Retrouvez-nous mardi 14 juin 2022 à l’Hôtel de Région de Clermont-Ferrand pour créer ensemble l’événement clé du secteur en Auvergne. Et nous serons là pour vous accompagner !

Revenir aux articles