18/06/21

[NOUVEL ADHERENT] 3 questions à MAZAUD

Bienvenue dans le réseau à Mazaud, acteur incontournable de la construction de bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes ! Nous avons posé 3 questions à Cécile Mazaud, Présidente.

Qui êtes-vous ?

L’entreprise MAZAUD est une PME familiale villeurbannaise qui, depuis plus d’un siècle, a su évoluer, en s’appuyant sur son savoir-faire en matière de maçonnerie, pour devenir aujourd’hui un acteur incontournable de la construction de bâtiments en Auvergne-Rhône-Alpes.
Notre expertise couvre le logement social et résidentiel ainsi que les ouvrages tertiaires, industriels et les équipements publics.
Au service de nos clients privés et publics, nous proposons une offre globale personnalisée : gros œuvre, entreprise générale et conception-réalisation.
Actuellement, le Groupe emploie près de 130 collaborateurs et génère un chiffre d’affaires de 30 M€.

Comment fonctionnez-vous ?

Notre engagement pour des lieux de vie favorisant le vivre ensemble et le bien-être des occupants nous pousse à concevoir et/ou réaliser des projets de qualité, sobres, respectueux de l’environnement et de la santé des futurs usagers.
Il s’agit d’une démarche globale qui n’est rendue possible que par un travail collaboratif et engagé avec l’ensemble des parties prenantes de nos activités : nos clients, nos fournisseurs, nos partenaires financiers, les élus et bien évidemment l’ensemble de nos collaborateurs.
Présents au cœur de la Cité, nous soutenons l’emploi local. En interne, cela se traduit par la préservation d’équipes stables, formées et impliquées. En externe, nous nous investissons auprès des collectivités, associations et écoles en faveur de la formation des jeunes, de l’insertion et de la lutte contre le travail illégal.
En lien avec nos valeurs, nous soutenons également des actions solidaires pour permettre à chacun de trouver sa place dans la société.

Quels sont les atouts de MAZAUD dans l’éco-bâtiment ?

Conscients des enjeux planétaires et de la nécessaire transition écologique, nous faisons évoluer notre façon de construire et nous appliquons à réduire l’impact de nos activités sur l’environnement.
Nous avons entamé une démarche de transformation environnementale il y a 12 ans avec l’obtention de la certification ISO 14001.
L’entreprise a toujours été moteur pour réaliser des chantiers avec des modes constructifs novateurs : structure mixte béton/façade bois (2 chantiers en 2016), utilisation de béton isolant Thermédia (2017), façades en thermopierre…
Aujourd’hui, nous poursuivons la recherche de solutions pour construire autrement notamment en réduisant notre empreinte carbone. Nous avons engagé un bilan carbone de nos activités avec pour objectif de décarboner 100% de nos chantiers en 3 ans. S’engager dans cette perspective revient à repenser nos modes de consommation, de production et de gestion de nos ressources et déchets. Concrètement, cela se traduit par exemple par le développement de modes de construction mixtes béton/bois comme sur les chantiers La Canopée (77 logements à Grenoble pour Pichet) et La Prairie (186 logements réalisés en conception-réalisation à Seynod pour Adoma), l’amélioration du recyclage de nos déchets et la valorisation des matériaux (réemploi des bétons de démolition sur site) et bien sûr par la diminution des émissions de gaz à effet de serre liés à la production et au transport du béton.
A ce titre, nous avons noué un partenariat avec Lafarge Holcim pour le déploiement de bétons bas carbone et le développement de bétons très bas carbone (innovation). Sa mise en application a été lancée dès l’automne 2020 avec le chantier de bureaux S One à Lyon 9 pour le Groupe Carré d’Or, sur lequel seront coulés à terme 2 500 m3 de béton bas carbone avec une formule incluant des granulats recyclés et permettant une réduction de 45% des émissions de CO2. Pour aller plus loin encore, en février 2021, un prototype de mur très bas carbone (- 80% d’émission de CO2) a été coulé, une première en France.

 

Revenir aux articles